Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Quitte ou double, de Robert Vernay (1953)

Publié le 31 Mai 2015 par cirk75 in Cinéma

Quitte ou double, de Robert Vernay (1953)

Pour surfer sur l’immense succès populaire que suscita après-guerre le Radio-Circus (voir blog16/01/2015), la Société de Production cinématographique Olympic demanda à Robert Vernay de réaliser un film dont l’intrigue se situerait sur la piste de ce cirque avec un scénario centré sur un jeu radiophonique qui rassemblait autour du poste radiophonique un grande partie des auditeurs. Ce jeu hebdomadaire, nommé "Quitte ou Double" (voir blog07/10/2011) qu'on écoutait sur Radio Luxembourg (ancêtre de RTL) était présenté par Zappy Max et enregistré sur la piste du Radio-Circus du moins durant la tournée de cet établissement.

Le scénario concocté par René Wheeler se passe à Bourganeuf, village de la Creuse, où Charlotte Bourdier une vieille fille, avoue à Marie Chassagne avoir noué par correspondance sous son nom une intrigue sentimentale avec Zappy Max, l'animateur du Radio Circus. Marie Chassagne accepte lors de la venue du Radio-Circus de rencontrer le célèbre animateur. Et bien entendu, elle va se retrouver par hasard à participer au jeu "Quitte ou Qouble", le sort va lui sourire et elle va tomber sous le charme du cher Zappy.

Quitte ou double, de Robert Vernay (1953)

La distribution composée de Suzanne Dehelly (Charlotte Bourdier), Danielle Godet (Marie Chassagne) et Zappy Max… le joyeux phénomène de la radio jouant son propre rôle montrant ainsi ses multiples facettes de son talent : animateur, chanteur, comédien, mime….

Filmé sous tous les angles durant plus d’un mois de tournée, les premières prises sont réalisées à Chantilly. Le village de toile eut comme les stars une doublure, en l’occurrence un second chapiteau transporté depuis les quartiers d’hiver des Gruss à Reims jusqu’aux studios cinématographiques d’Epinay-sur-Seine, afin de permettre la réalisation de scènes qu’il aurait été difficile de filmer en direct étant donné les déplacements quotidiens du Radio-Circus.

"Quitte ou Double" un film totalement invisible et complètement oublié de nos jours, reste néanmoins intéressant pour un circophile car il peut savourer de voir au quotidien la vie d’un cirque en tournée, et entrevoir la présence du trapéziste Alfred Robbes.

Un régal non?

Commenter cet article