Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Kiko, Albertino, Popol, Baba, les fils de François Fratellini

Publié le 25 Mai 2015 par cirk75 in Clowns

Kiko, Albertino, Popol, Baba, les fils de François Fratellini

Henri dit Kiko (1906-1968), Albert dit Albertino (1909-1940), Paul dit Popol (1912-1964) et François dit Baba (1914-1981) s’étaient dès 1932 fait un nom sur les pistes dans un éblouissant quatuor de cascadeurs burlesques connu sous le nom des Craddock, ou Kraddocks, selon les époques et les affiches. Mais ce n’était pas la première fois que les fils de François Fratellini étaient apparus sous les feux de la rampe. Pendant les années 20, leur père leur avait monté, (sans Baba car trop jeune à cette époque) un numéro d’acrobaties au sol connu sous le nom des 3 Pierrots, renommé Pierrots de Willette par la suite. Mais en grandissant, les costumes de Pierrots devenaient caricaturaux pour des acrobates, aussi Kiko, Albertino, Popol et Baba optèrent pour le costume des marins américains et prirent le nom de Craddocks, clin d’œil à un film du même nom qui venait de remporter un beau succès. Les 4 frères devinrent très vite de grandes vedettes internationales, acclamés sur toutes les scènes et pistes du monde entier. Mais en 1940 suite au décès brutal d’Albertino le quatuor devient trio, les obligeant à revoir le déroulé de leur prestation. Et c’est ainsi, afin de mieux mettre en valeur leurs cascades acrobatiques, ils introduisent des petites scènes de comédie. Et c’est le même succès à 3 qu’à 4.

Kiko, Albertino, Popol, Baba, les fils de François Fratellini

En 1954, tout en conservant leurs exercices comiques et acrobatiques qu’ils présentèrent jusqu’en 1961, les trois frères eurent l'idée de reprendre les entrées clownesques de leurs oncles et père. Mais s’ils utilisèrent les mêmes accessoires et les mêmes gags que leurs glorieux aînés, les Fratellini Juniors s’efforcèrent par leur interprétation, leurs tempéraments et leurs silhouettes de les actualiser. Kiko devint un clown débonnaire toute en rondeur, avec un maquillage rappelant celui de son père. Popol reprenait le rôle de son oncle Paul, en se composant une allure de clergyman, long et maigre comme un jour sans pain. Enfin Baba, à la nature comique naturelle et à la personnalité la plus marquante du trio, devint un auguste juvénile, s'émerveillant de tout, se tapant sur les cuisses et disant à tout propos : "C'est magnifique !"

Les Fratellini Junior se produisirent dans les plus grands cirques et prouesse incroyable pour l'époque, ils franchirent le rideau de fer, et s'imposèrent comme ambassadeurs du rire, en Russie et en Chine. Malheureusement la mort vint rapidement défaire ce nouveau trio de la bonne humeur. Après le décès en 1964 de Popol, Kiko joua les augustes avec Baba et Babusio ce dernier assurant la fonction de clown. Cependant cette association ne pouvait durer et Kiko demanda à son fils Gino d’endosser le sac pailleté du clown.

Après la mort 4 ans plus tard de Kiko, Baba continua à travailler avec Gino et avec son fils Tino, ce dernier dans la fonction de M. Loyal. Mais la maladie le rattrapa aussi, et il s'éteint en 1981 laissant le souvenir d’un génie de l’art clownesque.

Commenter cet article