Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

James Anthony Bailey, l’associé de Barnum (1847-1906)

Publié le 4 Avril 2015 par cirk75 in Personnalités

James Anthony Bailey, l’associé de Barnum (1847-1906)

De son vrai nom James Anthony McGuiness, James A.Bailey est né le 4 juillet 1847 à Détroit dans le Michigan. Garçon de ferme, et orphelin très jeune à l'âge de 8 ans, il se fait remarquer par Fred Harrison Bailey du "cirque Hachaliah Bailey" qui en fait son fils adoptif, et c'est ainsi qu'il prend comme patronyme James A. Bailey. Bon entrepreneur du monde du cirque il devient dès l'âge de 25 ans, directeur du "cirque Cooper and Bailey".

En 1881 il fait la connaissance d’un certain Barnum (voir blog01/04/2015) avec qui, mais n’oublions pas James L. Hutchinson, ils créent le "P.T. Barnum's Greatest Show On Earth, and The Great London Circus, Sanger's Royal British Menagerie and The Grand International Allied Shows United", plus connu sous le nom de "Barnum & London Circus". Cependant, des mésententes concernant la manière de gérer le cirque apparaissent entre les deux hommes qui vont devoir se séparer.

James Anthony Bailey, l’associé de Barnum (1847-1906)

Et ce n’est qu’en 1888 que Bailey et Barnum renoueront leurs relations commerciales pour former "Barnum & Bailey Greatest Show On Earth". Dans cette association Bailey fut à l’origine de certaines nouveautés techniques comme la scène, l’apparition des trois pistes ainsi que l’équipement en matériel électrique.

A la mort de Barnum en 1891 James A. Bailey prendra la direction de ce célèbre cirque. Et c'est sous sa férule qu'en 1901, le géant américain part faire une tournée en Europe avec une quantité d'animaux rarement vue (500 chevaux, 20 éléphants), ainsi qu’un matériel considérable dont 400 monteurs.

Rappelons que lors de son passage à Tours, l'éléphant Fritz, devenu furieux lors d'une parade, doit être tué en pleine rue le 11 juin 1902. Sa carcasse fut offerte à la ville de Tours (voir blog25/05/2012) où il est exposé dans le musée puis dans les anciennes écuries du musée des Beaux-Arts, après avoir été naturalisé à Nantes.

James Anthony Bailey décédera le 11 avril 1906 à Mount Vernon dans l'État de New York et l’entreprise de spectacle créée par ces deux experts en marketing, sera reprise par les frères Rigling, mais cela est bien entendu une autre histoire.

Commenter cet article