Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Luigi Fratellini dit Louis (1868-1909)

Publié le 25 Mars 2015 par cirk75 in Clowns

Luigi Fratellini dit Louis (1868-1909)

Comme les trois Mousquetaires, les Fratellini étaient en réalité quatre. Paul (1877-1940), François (1879-1951) et Albert 1885-1961), avaient un frère aîné Louis qui malheureusement est décédé en 1909 à Varsovie. Et c’est à cause de ce brutal décès, remettant en cause le travail des 3 survivants qu’est née la formation de ce trio de légende que furent les 3 frères Fratellini. Mais reprenons par le début.

Louis plus âgé que ses 3 autres frères était un peu leur "père d’élève" et va avec Paul créer un tandem clownesque qui ne va pas tarder à avoir du succès. Bon gymnastes les 2 frères sont excellents dans les pantomimes acrobatiques. Ils interprètent notamment le Duel comique un des sommets de la pantomime sautante qui leur permet de faire valoir leurs talents de sauteurs et de cascadeurs. A la mort en 1902 de Gustave le père des 4 frères, Louis devient le chef de famille et épouse Alexandrine Prosperi, une écuyère, dont il aura cinq enfants et plusieurs firent carrière sur la piste. En 1907 les fils de Gustave se séparent, les aînés clowns consacrés, travaillent ensemble et ils partent pour l’étranger (Copenhague, Varsovie), Louis comme clown et Paul comme auguste. Ils exécutent des "reprises", c'est-à-dire des intermèdes comiques entre les numéros. Quant à François, d'abord écuyer exceptionnel, il monte avec Albert un numéro acrobatique burlesque en gentleman 1900. Chacun se réjouissant du succès des autres. Mais en 1909, une terrible épidémie de variole noire fait des ravages à Varsovie, ville où se trouvent les 2 ainés. Malheureusement Louis y trouve la mort, et laisse une épouse seule avec 5 enfants.

Luigi Fratellini dit Louis (1868-1909)

François et Albert aussitôt prévenus, prennent dès la fin de leur engagement avec le cirque Schumann, leur décision. Ils rejoindront Paul et décideront avec ce dernier de former un trio afin de venir en aide à la veuve et aux enfants de Louis. Tous les 3 ils ont tant de possibilités acrobatiques, équestres, musicales, de danse, de mime, etc. qu'ils trouvent rapidement leur voie. On peut considérer que les Fratellini sont les premiers dans l'art clownesque à instaurer un trio parfaitement équilibré et harmonieux.

François, le clown, est un artiste exceptionnel, d'une rare élégance, malicieux, farceur et d'une autorité non agressive ; il reste le modèle du genre, c'était la grâce. Paul crée, dans cet art difficile, une fonction nouvelle incarnée par un personnage nouveau : le contre-pitre. Auguste raffiné et sensible, il manifeste cependant une certaine exubérance et une verve tout italienne et avec François il mène le jeu. Enfin Albert, l'auguste, cultive avec bonheur une apparence outrancière pour mieux exprimer la profonde délicatesse de son jeu nuancé et subtil ; c'était un excellent mime.

Et ce trio reste encore de nos jours un groupe de rererencerarement égalé par la suite, même si cette idée du trio a été par la suite largement par d'autres reprise.

Mais ceci est une autre histoire aurait pu dire Kipling.

Luigi Fratellini dit Louis (1868-1909)

François & Albert en dandys 1900

Luigi Fratellini dit Louis (1868-1909)

Les 3 frères Fratellini

Commenter cet article