Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le Radio Circus (1949-1962)

Publié le 16 Janvier 2015 par cirk75 in Cirques d'hier

Le Radio Circus (1949-1962)

A partir de 1949 et pour 8 belles saisons en 1949, Louis Merlin (voir blog14/02/2012) à la tête de Radio Luxembourg, ancêtre de RTL , crée le Radio Circus en passant un contrat avec la “Société Grüss-Jeannet" pour lui fournir le matériel, la logistique ainsi que le programme artistique. Le Radio Circus, cirque itinérant, dont la première fut donnée le 22 mars 1949, présentait un spectacle en deux parties. Dans un premier temps un spectacle de cirque traditionnel avec à cette époque un grand nombre de numéros produits par les familles Grüss et Jeannet : la cavalerie en liberté d'Alexis Grüss, la haute-école de ses fils Rodolphe et Philippe, le trapèze de sa fille Arlette, le numéro de clowns de son frère André, le numéro de chiens de Lucien Jeannet, sans omettre Philippe Grüss dompteur de panthères. Puis en seconde partie des jeux radiophoniques : “Quitte ou double" (voir blog07/10/2011), “Le crochet radiophonique" (voir blog08/10/2011) etc… organisés et diffusés par Radio Luxembourg avec les animateurs radiophoniques les plus populaires de cette époque et qui avaient pour noms Zappy Max (voir blog13/03/2011), Marcel Faure (voir blog06/10/2011), Roger Lanzac (voir blog 25/09/2011) Maurice Gardet (voir blog19/02/2012), François Chatelard, Henri Kubnik.

Le Radio Circus (1949-1962)

Pendant 3 années de 57 à 60, hors de la houlette des Grüss-Jeannet qui s’étaient investis dans une nouvelle enseigne le “Grand Cirque de France", le Radio Circus s’associe avec la Radio Télévision Française, puis en 1961 l’enseigne porte les couleurs de Radio Monte Carlo et de Radio Vallées d’Andorre. Enfin en 1962 le Radio Circus organise une tournée hors de l’hexagone au Moyen Orient (Turquie, Israël), mettant un terme à cette enseigne qui aujourd’hui garde encore quelques nostalgiques de cette période où le cirque et la radio faisaient piste commune.

Le Radio Circus n’est pas le seul à avoir frayé avec la radio, la période Pinder-ORTF montre combien les radios ont été dans le début de la seconde partie du XX° siècle des partenaires importants pour le monde circassien.

Commenter cet article