Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

23ème Festival International du Cirque de Massy,

Publié le 25 Janvier 2015 par cirk75 in Festivals

23ème Festival International du Cirque de Massy,

Comme la précédente édition, ce millésime frise l’excellence il faut dire que parmi les postulants aux "Pistes Massicoises" on trouve du lourd, 2 Clowns d’or, 2 clowns d’argent, 1 médaille d’Or du Cirque de l'Avenir, 1 éléphant d’or, 2 d’argent et 1 de Bronze au Festival de Figueres 2014 etc… C’est dire le haut niveau atteint cette année à Massy. Il faut dire depuis que l’association organisatrice créée par Michel Bruneau (voir blog15/01/2014) a eu l’excellente idée de travailler avec Thierry Fééry (voir blog14/10/2011), ce touche à tout du spectacle de génie, le festival est monté en gamme et peut prétendre dans peu de temps à concurrencer son glorieux aîné monégasque.

Mais revenons aux programmes présentés avec fougue et chaleur par Céline Moreno, une authentique enfant de la balle, qui connait bien les artistes de la piste et qui sait les mettre en valeur.

Dès les numéros d’ouverture que ce soit la troupe acrobatique africaine Zuma Zuma, ou la troupe de jockeys hongroise Jozsef Richter le ton est donné, du bon, beau et grand cirque.

Le numéro de main à main des Olimpo’s Brothers tout comme celui de Zhang Fan (que l’on retrouve avec bonheur à Massy après sa prestation historique au Cirque de Demain en 2003), déclenchent des salves d’applaudissements devant les difficultés techniques qu’ils proposent, il faut voir ces 2 numéros, tant ils sont surréalistes.

Et si on est dans cette dimension que dire des célèbres sauteurs à la bascule que sont les Sokolof. Les mots manquent pour qualifier cette Troupe proposant avec une régularité étonnante les acrobaties à la bascule les plus folles, dont un triple réceptionné dans un fauteuil tenu à 12 m de hauteur, le tout mis en scène par Alexandre Grimailo, musique signée Mozart, un moment il faut le dire d’exception !

23ème Festival International du Cirque de Massy,

Côté féminin là aussi c’est extraordinaire. Que dire du phénomène Carmen Zander qui nous charme en présentant ses animaux de compagnie, 5 magnifiques tigres dans une prestation vivante, rythmée et théâtrale. On en redemande tant son numéro est intelligent et montre une indéniable complicité entre elle et ses félins. Et la brillante Trinh Tra My qui en combinant, acrobaties aériennes tout en tenant une épée en équilibre sur une dague qu’elle serre en mâchoire, présente un numéro hors du commun. Cette brillante représentante de la nouvelle génération d’artistes vietnamiens fait passer des frissons dans le dos des spectateurs tout en montrant grâce, élégance et maîtrise dans la réalisation de ses incroyables équilibres.

Et les jongleurs ? Cette année on a droit à Picasso Junior, toujours aussi virevoltant et élégant jonglant avec 5 balles uniquement en utilisant sa bouche et Kai Cao artiste alliant claquettes et jonglerie à rebond et qui va jusqu’à utiliser excusez du peu, 9 balles. Un autre grand moment.

Côté Animaux, outre les tigres de Carmen Zander on revoit avec plaisir les Otaries de Petra et Roland Duss ainsi que la famille Folco, le fils Amedeo jr. présente 4 chameaux quelques épris de liberté et la mère Adriana deux éléphants. N’oublions pas Aidyn Isreafilov et son macaque jongleur, l’ourse savante Tima présentant quasiment seule un numéro où là aussi la complicité entre l’homme et le plantigrade est évidente et les Chevaux en liberté de Gaby Dew et Sacha Houcke.

Côté frissons garantis, au trapèze volants les dynamiques Flying Costa, à la roue dite maintenant infernale les brillants frères Vanegas et au trapèze fixe le duo roumain Marinof nous gratifiant d’un final original utilisant les sangles pour leur descente.

Et ne taisons pas l’étonnante Jordan McKnight et ses incroyables contorsions, et les Duo Urunov anciens aériens reconvertis dans le Quick-change. On vous dit du beau, du bon du grand cirque!

23ème Festival International du Cirque de Massy,

On a gardé pour la bonne bouche Bello Nock vedette international que Massy fait venir cette année. Il s'amuse et nous amuse, cabotine dans les airs, sur trampoline ou dans la roue infernale et, donne une interprétation très personnelle de Guillaume Tell pour notre plus grand plaisir. C’est du grand art clownesque.

Que de plaisirs en ces 2 programmes, alors attendons les récompenses qui doivent être décernés ce soir 25 janvier 2015. La tache du jury présidé par Yasmine Smart ne va pas être facile tant tous les artistes humains ou animaux sont bons, non très bons.

Un souhait, vivement janvier 2016 pour la prochaine édition on salive déjà à la pensée d'y être!

Commenter cet article