Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

On boxe par deux fois chez Pinder !

Publié le 17 Novembre 2014 par cirk75 in Sport

On boxe par deux fois chez Pinder !

En 2014 Pinder fête ses 160 ans avec un spectacle de cirque traditionnel, ce qui n’a pas toujours été le cas pour cet établissement plus que centenaire. En effet de 1953 à 1955 ainsi qu’en 1960 Pinder a proposé en seconde partie un show digne d’Holiday en Ice. Dans les années 60 les spectateurs pouvaient voir une deuxième partie music-hall avec des chanteurs ayant pour nom Luis Mariano (voir blog15/05/2011), Danny Boy (voir blog29/01/2011) ou Gloria Lasso. Et n’oublions que de 1936 à 1938, époque de pré-conflit mondial, temps où il était bon de montrer ses muscles, plusieurs tournées ont eu pour têtes d’affiche des sportifs qui selon l’année furent cyclistes, lutteurs ou boxeurs.

On boxe par deux fois chez Pinder !

Ainsi lors de la tournée 38, l’affiche évoque le "3ème Grand Festival des Vedettes Internationales du Cirque et du Ring", avec Marcel Thil, "avant son prochain départ en Amérique pour le championnat du Monde". Ce boxeur, surnommé "la gloire du sport français était fort populaire ce qui permettait à Charles Spiessert, le patron de Pinder à cette époque de remplir son cirque. La célébrité de cet "héros national", était si attractive que Marcel Thil fut par deux fois la vedette des tournées 36 et 38. Et pour mieux le mettre en valeur, Pinder avait spécialement fait réaliser pour la tournée 38 une remorque podium, sur lequel était installé à un mètre cinquante du sol un ring. Pendant l’entracte les garçons de piste disposait cette plateforme en plein milieu de la piste afin de permettre à Marcel Thill d’y effectuer des démonstrations d’entrainement et des combats avec pour partenaire Georges Riez ou le russe Dimitri. Et pour faire bonne mesure en ouverture de cette seconde partie on pouvait aussi assister à la présentation en exhibition de combat en "Catch as catch can", du Champion Olympique et Champion du Monde de Force toutes catégorie : Charles Rigoulot (voir blog01/03/2011).

On boxe par deux fois chez Pinder !

Pour Pour les moins de vingt ans rappelons que Marcel Thil combattit dans les années trente dans la catégorie des poids moyens, dans laquelle il devint de 1932 à 1937 champion du monde. Lorsqu’il s'arrêta il se consacra au noble art en devenant entraineur, superviseur de combats et président du Club de boxe dieppois. Décoré de la Légion d'honneur en 1961, il meurt à Cannes le 14 août 1968, des suites d'un accident de voiture.

Pinder ne fut le seul cirque à avoir utilisé la popularité de champions du noble art. Medrano en 1954 avec Robert Cohen (voir blog26/02/2011) ou Amar en 1958 avec Alphonse Halimi (voir blog27/02/2011) ont aussi habillement utiliser la gloire éphémère de ces champions du monde de boxe pour remplir leurs gradins, comme quoi au cirque tout est spectacle !

Commenter cet article