Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Un cirque soviétique à l’abandon.

Publié le 7 Mai 2014 par cirk75gmkg in Bâtiments

Un cirque soviétique à l’abandon.

Vestige de l’ère soviétique, le Cirque de Chisinau fermé pour cause de travaux en 2004, n’a depuis jamais rouvert ses portes et demeure l’un des bâtiments les plus ostentatoires de la capitale de la Moldavie. Dessiné par les architectes Shoikhet et Kirichenko, le Cirque moldave de Chisinau a vu le jour en 1981, à une époque où le pays était connu en URSS, sous le nom de République Socialiste Soviétique Moldave. Pendant 23 ans, l’édifice a distrait les foules venues spécialement dans la capitale pour admirer clowns, trapézistes, ours, lions et autres éléphants. En 1991, l’Union Soviétique s’est effondrée, et la République Moldave, fraîchement indépendante, s’est alors enlisée dans une crise économique. En dépit de la vague de pauvreté qui a mutilé le pays durant les années 1990, le monumental Cirque de Chisinau a tenu bon, contrairement à beaucoup d’autres entités qui ont dû cesser leur activité à la même époque.

Un cirque soviétique à l’abandon.

Situé en retrait d’une route principale, le Cirque de Chisinau est planté au milieu d’une cour pavée exposée, son aspect austère, sa façade triangulaire et son dôme aux angles acérés lui donnent des airs de couronne de pierre gargantuesque. En surplomb de l’entrée, on trouve une statue représentant deux clowns dansant, dont l’un a perdu sa tête. L’entrée principale est barricadée, et tout dans la décoration incarne l’ornement soviétique dans ce qu’il avait de plus spectaculaire. Quant à la piste il reste un cercle capitonné entouré d’une barrière en briques blanchies à la chaux délimitant les rangées de gradins qui s’élevaient de tout part. On se croirait dans le cirque de la Belle au bois dormant. Étonnant? Non?

Un cirque soviétique à l’abandon.
Commenter cet article