Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le Nouveau Cirque Féérique Anderson, un établissement d’un autre temps

Publié le 26 Mai 2014 par cirk75 in Cirques d'hier

Le Nouveau Cirque Féérique Anderson, un établissement d’un autre temps

Ce cirque français, malgré un blason un peu américain que l’on voit sur la couverture du programme, une feuille cartonnée pliée en trois, tournait dans l’hexagone sur une période allant de la fin du XIXème siècle à la guerre de 1914. Il se nommait “nouveau cirque”, laissant supposer qu’il avait existé un autre cirque Anderson, et de plus il était féerique. Il est vrai que les contes d’Anderson que son nom évoquait, pouvaient laisser supposer ce qualificatif au public qui se pressait sous le chapiteau pour assister aux représentations les jeudis, dimanches et jours fériés à 3 heures. Son directeur propriétaire -dont le portrait est dessiné dans un médaillon entouré de drapeaux américains comme cela se faisait à cette époque- ne se nommait évidemment pas comme le programme l’indiquait Anderson, mais Emile Alphonse Duval. Quant à l'administrateur il avait pour nom soit R . Gache ou H. Fournier, des noms à consonances bien françaises ce qui était aussi de mise à cette époque. Le spectacle séduisant, selon Robert et Philippe Barrier (voir blog13/11/2013) était donné sous un chapiteau aux dimensions modestes et comprenait outre un orchestre, le fantaisiste Juliano, les 2 sœurs Manéa dans leurs danses espagnoles, le contorsionniste Vilto, les oiseaux de M. Bernard, le Trio aérien Dorina, des chiens dressés, un manteau magique, du cinématographe et une pantomime (voir blog 01/09/2011) nommée “L’hôtel mystérieux” pour terminer cet alléchant programme. Un autre programme évoque d'autres artistes comme Miss Miraflor dans sa boule mystérieuse ou Stewarts dans ses exercices de force avec canon. Quant au directeur M. Anderson il présentait un numéro de magie, car il avait dans le passé dirigé un théâtre de prestidigitation-magie. Le “Nouveau-Cirque Féerique Anderson un cirque totalement oublié mais dont le nom sonnait bien.

Commenter cet article