Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Gaston Paris (1905-1964) photographe du morbide et du spectacle

Publié le 1 Mai 2014 par cirk75gmkg in Art

Gaston Paris (1905-1964)  photographe du morbide et du spectacle

Reporter photographique, né en 1905 à Paris, pivot des Magazines ”Vu“ et “Détective“ Gaston Paris était un artiste spécialisé dans les clichés représentant la vie quotidienne, les spectacles, les petits métiers. Photographe éclectique il pouvait aussi bien proposer un travail très classique type années 40, mais aussi offrir des travaux photographiques étranges aux inspirations surréalistes, comme "Fleurs sans parfum, parfum de toutes les fleurs ", "Le Radium originel vient d’entrer dans sa 26ème année". Gaston Paris excellait dans les mises en scènes bizarres, entre horreur et Grand Guignol. Photographe vedette du magazine ”Détective“, de la fin des années 1930 aux années 1950, il savait, il faut le dire avec bonheur, reconstituer artistiquement, les drames peuplés de gangsters et de vamps qui remplissaient les pages de cet hebdomadaire spécialisé dans les affaires criminelles et morbides.

Gaston Paris (1905-1964)  photographe du morbide et du spectacle

Photographe aussi du monde du spectacle, il a aussi à son palmarès de magnifiques photos d’artistes de cirque, dont beaucoup ont été prises chez Médrano (voir blog07/04/2011), telle celle des Codonas prêts à s’envoler à l’aide du trapèze, celle de ces écuyères nommées Les Medrano Sisters voire celles représentant François Paul et Albert Fratellini ou d’Alfred Court (voir blog01/10/2013) immortalité dans ses célèbres “Paix dans la jungle”. Après son décès en 1964, ses 15.000 clichés photographiques nous permettent encore aujourd’hui de suivre l’évolution de son regard, de saisir sa familiarité avec ses modèles, de découvrir les charmes des concours de maillots de bain à la piscine Molitor, ceux des coulisses des Folies Bergère ou des ateliers d’Yves Brayer… Gaston Paris un photographe malheureusement un peu oublié mais à redécouvrir.

Commenter cet article