Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Nino Nardini, plus qu’un musicien de cirque, un innovateur musical

Publié le 22 Juin 2017 par cirk75 dans Musique

Entre 1952 et 1961 le Radio Circus (voir blog16/02/2015) et son petit frère le RadioThéatre (voir blog du 28/11/2010) établissements chers à Louis Merlin (voir blog14/02/2012) et Jean Coupan (voir blog15/02/2012) ont comme chef d'orchestre un pianiste compositeur et arrangeur nommé Nino Nardini. Dans la réalité il s’appelle Georges Achille Teperino, mais est connu aussi sous les pseudonymes de Georges Teperino ou  Peter Bonello

Né à Paris en 1912, issu d’une famille de musiciens, père italien et mère française, Nino Nardini débute sa carrière à sept ans en dirigeant un orchestre philharmonique, sous le regard de son père, violoniste et compositeur de renom.

Après la seconde guerre mondiale il se spécialise dans la musique exotique en montant un orchestre, le "Nino Nardini orchestra", qui enflamme les dancings où les adolescents flirtent et dansent sur des paso doble, fox trot, calypso, slow rock, cha cha cha ou tango. Parallèlement il dirige l’orchestre de Radio Luxembourg.  Et, c’est tout naturellement qu’on lui demande d’assurer l’habillage musical du Radio Circus et du Radio Théâtre, suivant au millimètre les numéros d’équilibristes, de clowns ou de dresseurs de lions avec une formation attractive composée de 8 éléments : 2 trompettes, 1 trombone, 1 guitare, 1 contrebasse, 1 batterie,  1 accordéon et,  parmi les trompettistes figurait Adrien Terme le futur maestro du cirque Amar (voir blog09/10/2013).

Nino Nardini, plus qu’un musicien de cirque, un innovateur musical
Nino Nardini, plus qu’un musicien de cirque, un innovateur musical
Nino Nardini, plus qu’un musicien de cirque, un innovateur musical
Nino Nardini, plus qu’un musicien de cirque, un innovateur musical

Puis une fois sa période circassienne passée, il collabore avec Roger Roger pour les éditions Chappell. Ensemble les deux compères font exploser les rigidités de la tradition musicale française en intégrant dans leurs compositions des instruments inattendus comme le clavecin, le marimba ou l’ondioline composant ainsi ce que l’on nomme la musique électronique.

 

Compositeurs reconnus, Nino Nardini décède en 1994 et son complice Roger Roger, l’année suivante en 1995 mais laissent tous les 2 une trace dans le paysage musical français. 

#ninonardini

commentaires

Kiko, Baba, Popaul Fratellini, les clowns étoiles,

Publié le 21 Juin 2017 par cirk75 dans Affiches

Les Clowns étoiles, telle est l’accroche de cette belle et colorée affiche de 1959, due au talent d’un illustrateur inconnu, car non signée, elle parle bien entendu des Fratellini Junior, les enfants de François représentés dans l'entrée de la corrida.  En revanche on peut lire que le nom de l’imprimerie, Chabrillac (voir blog19/11/2010) est inscrit. Il faut dire que, cette entreprise toulousaine est à l’origine de bon nombre de visuels pour Pinder, mais aussi Bureau, Amar, Bouglione et le Radio Circus...

Vedettes du Circus 59, Kiko, Popol et Baba  Fratellini ont, dans un premier temps, été de jeunes acrobates sous des noms divers comme les "3 Pierrots" puis des "Pierrots de Willette", avant de devenir les très célèbres cascadeurs les "Craddocks" (voir blog 25/05/2015) ou "Kraddocks" .

Après avoir été les têtes d'affiche de la tournée du Circus 58 (voir blog12/06/2017) ils repartent pour un nouveau tour de France l’année suivante avec le Circus  59, toujours en partenariat avec la R.T.F. (Radio Télévision Française).

Grands dévoreurs de kilomètres, les 3  Fratellini, comme le suggère  l’affiche à travers certains noms de villes prestigieuses, avaient déjà en 1956 été partie prenante de la tournée du Radio-Théâtre (voir blog28/11/2010). Il faut souligner que dans cette tournée ils proposaient deux numéros . Ils présentaient non seulement leur "cultissime" numéro des Craddocks mais proposaient pour la première fois, une entrée clownesque sous le nom des Fratellini Junior, nom qui avait été choisi , afin de ne pas être confondus avec leurs glorieux aînés: Paul, François et Albert (voir blog18/05/2015) .

#fratellinijunior

commentaires

Der König der Manege (1921) ou König der manege (1954), 2 films à ne pas confondre

Publié le 20 Juin 2017 par cirk75 dans Cinéma

Le 1er, "Der König der Manege" est un film allemand muet sorti en France en 1922 sous le titre "L‘Affaire du Cirque Bellini". Cette oeuvre cinématographique , qui de son temps a eu un grand succès, permet de revoir Luciano Sansone un artiste de cirque italien ,qui dans un premier temps, a créé un numéro de trapèze volant à huit, avant de se tourner vers le cinéma, où la mode des hommes forts était à cette époque très tendance.

Dans cette réalisation signée Joseph Delmont, Luciano Albertini (Luciano Sansone) est la vedette du Cirque Bellini . Il est amoureux en secret d’Eva la femme de Carlo Beltrani. Dans ce mélo, notre héros sauve Maria une jeune acrobate des griffes d’un lion . Mais la belle Eva un peu jalouse le fait accuser d’un crime, qu'il n'a pas commis. Mais tout finira bien car à la fin le coupable est démasqué, c'est un chimpanzé et notre héro sera innocenté .

En 1954 le cinéaste Ernst Marischkaun réalise un film autrichien intitulé "König der manege" qui relate l’histoire d’un chanteur (Rudolf Schock) se retrouvant sur la piste du cirque ambulant des 4 sœurs Medrano.

Si le film de  Joseph Delmontest totalement introuvable, celui signé Ernst Marischkaun se trouve Youtube .

En le visionnant on peut notamment voir quelques numéros de cirque. Cavalerie, éléphants, tigres, trio de clowns musiciens, trapézistes, danse et même french-cancan... sont filmés ainsi que la vie quotidienne des artistes hors de la piste .

Et pour donner un côté angoissant, le numéros de trapèze volant se déroule par deux fois au dessus de la cage aux tigres...

Et la seconde fois drame assuré un artiste tombe dans la sciure et au milieu des félins....

Un film pour circophiles, mélomanes mais aussi pour germanophiles...

 

#köningdermanege

commentaires

Le gala de l’Union des Artistes

Publié le 19 Juin 2017 par cirk75 dans Divers

Créé en France en 1923 par le comédien Max Dearly (1874-1943) cette manifestation est un spectacle de cirque caritatif, qui a pour but d'aider les artistes dans le besoin.

Lors de chaque édition, car la manifestation a eu des éclipses, des artistes venus du cinéma, du théâtre et de la chanson proposent, généralement sur la piste du Cirque d'Hiver un numéro issu le plus souvent du monde de la piste.

Le gala de l’Union des Artistes

Lors de chaque édition, un riche programme papier le plus souvent numéroté, est édité et illustré par des artistes de renom tels Jean Cocteau (voir blog09/12/2010), Yves Brayer, les sœurs Vesque (voir blog07/03/2011), Toulouse-Lautrec (voir blog11/03/2011), Jacques Rouxel, Paul Colin (voir blog07/10/2014)…

Aujourd’hui ces brochures, véritables œuvres d'art, sont fort recherchées non seulement par des collectionneurs circophiles mais aussi par des amateurs d’illustrations …

La dernière édition, la 53ème a eu lieu le 13 juin 2016 au Cirque d'hiver à Paris. Présidée et mise en piste par Claude Lelouch, avec Marianne James dans le rôle de Mme Loyal, cette manifestation a été diffusée pour les fêtes d'année 2016 sur la chaîne de télévision France 2.

Participaient à l'aventure 2016: Alizée, Anggun, Tina Arena, Artus, David Bän, Olivier Dion, Laurent Gamelon, Baptiste Giabiconi, Michaël Grégorio, Fauve Hautot, Chantal Ladesou, Martin Lamotte, Grégoire Lyonnet, Alex Lutz, Ophélie Meunier, Parick Poivre d'Arvor, Bruno Putzulu, Anne Roumanoff, Damien Sargue, Sheila, Caroline Vigneaux, Isabelle Vitari et Brahime Zaibat.

    

 

Aucune date à ce jour n’a été retenue pour la 54° édition, ce qui laisse supposer qu'en 2017 ce Gala n'aura pas lieu.

Un livre avec des photographies de Daniel Lebée permet de revivre certains moments de cette manifestation mondaine et caritative...

#galadel'uniondesartistes

commentaires

Walter Galetti, clown sur corde élastique

Publié le 18 Juin 2017 par cirk75 dans Clowns

A l’origine monteur pour le cirque Knie, et comme cet artiste suisse avait des dons pour l’acrobatie et la pitrerie, il débuta sur la piste comme clown de reprise. Il deviendra quelques années plus tard vedette de la piste en reprenant le thème classique du clown amoureux de la belle l’écuyère, mais en transposant l’image de la cavalière en une danseuse de corde

L’essentiel de son numéro résidait dans les multiples approches que ce clown au visage grimé à la Lou Jacobs (voir blog06/10/2013) tentait pour séduire sa belle en essayant de monter sur le fil, mais empêtré dans ses amples vêtements et gêné par ses gigantesques chaussures, le pitre avait du mal à lui démontrer son agilité.

Mais une fois sur son fil, une petite ombrelle à la main le clown balourd se métamorphosait en grand fildefériste, sautant,  marchant et dansant, démontrant ainsi tout l'étendu de son talent. 

Comme Emilio Zavatta (voir blog02/12/2011) autre clown funambule, Galetti utilisait la corde élastique en apportant sur les pistes, cette touche de tendresse et de poésie.

En 1970 à Madrid, lors du Festival Mondial du Cirque il reçoit l’Oscar du cirque puis, l’année suivante participe à la tournée du Cirque Jean-Richard où il côtoie les Bario (voir blog26/01/2011), Gilbert Houcke (voir blog13/12/2011), Alexis Gruss Sr. (voir blog19/12/2011) et les Zemganno, qui eux avaient reçu cet Oscar en 1969.

Galetti fait partie des billes de clowns qui ont laissé une trace dans l'histoire de la piste.

#galetti

commentaires

Circus on the St. Jakobsplatz,

Publié le 17 Juin 2017 par cirk75 dans Art

Cette huile sur panneau (26 x 46) peinte comme indiqué en bas à gauche en 1881est signée, Franz Quaglio (1844-1921),  un peintre allemand  issu d’une famille d’artistes installée à Munich depuis le XVIII° siècle. Reconnu pour ses tableaux de chevalet et artiste peignait souvent des scènes rurales, des soldats ou des ... acrobates.

"Circus on the St. Jakobsplatz" en est un bon exemple et, nous montre la place d’une ville où un petit cirque a dressé sa tente. La finesse du travail ainsi que le foisonnement des détails, attirent naturellement l’attention du spectateur tant la scène semble vivante et réelle. Telle une photographie, elle représente un instant dans la vie d’une famille circassienne, la montrant hors de la piste affairée aux tâches ordinaires.

Au milieu de cette oeuvre un homme à cheval, costume bariolé, semble discuter avec des personnages qui sortent de la caravane, mais le couple à gauche ne parait pas être concernés par cette conversation. Sur la droite un enfant est entouré de chiens qui font le beau, attirés par quelques gourmandises, quant aux autres animaux (ânes, chevaux...) ils semblent se reposer en attendant leur pitance. Enfin au fond, un trio semblent échanger, peut être sur le spectacle à donner...et sur les picaillons à venir.

Les peintures de Franz Quaglio étaient de son temps fort appréciées, et il n’était pas rare que ce peintre en exécute plusieurs exemplaires du même sujet, tant les collectionneurs étaient friands de ces tableaux réalistes.

#franzquaglio

commentaires

Quelques visuels signés Gustave Soury

Publié le 16 Juin 2017 par cirk75 dans Affiches

Gustave Soury (voir blog15/01/2011) reste à ce jour un des grands peintres-illustrateurs et a composé quelques  petits chefs d'œuvres pour la piste aux Etoiles des frères Amar.

Témoins ces 3 visuels créés dans les années 40 pour illustrer les couvertures des programmes de ce Cirque, des illustrations à regarder sans modération.

A sa mort son importante documentation (affiches, photographies...) sur le monde animalier a été donné au Musée National des Arts et Traditions populaires, transférée depuis le MuCEM situé à Marseille.

Malheureusement, cette collection n'est pas très facile à consulter. Il faut demander au Conservateur une autorisation spéciale, car les archives Soury ne sont pas malheureusement, comme la plupart des archives sur le cirque, exposées à la vue du publique.

commentaires

Le main à main une discipline circassienne

Publié le 15 Juin 2017 par cirk75 dans Formation

Le main à main est une discipline acrobatique proposée par deux ou plusieurs acrobates au sol, au cours duquel le porteur propose avec le concours du voltigeur des figures de force, d’équilibre, d’élévation et de souplesse par des portées sur les mains ou encore sur la tête.

Il existe deux formes de Main à main : le dynamique et le statique.

Le Main à main dynamique demande un grand espace scénique pour exécuter à un rythme rapide des figures acrobatiques. Le porteur exerce des propulsions d’une poussée de bras au voltigeur, ce qui lui permet d’accomplir différents sauts acrobatiques pour arriver soit sur les épaules de son partenaire, ou sur celles d’un autre porteur ou, encore au sol.

De plus, diverses acrobaties individuelles synchronisées ou non sont souvent ajoutées au numéro.

Par certains aspects et lorsqu’il est pratiqué par plus de deux acrobates, le Main à main dynamique s’apparente plus à de la Banquine.

Le Main à main statique s’exerce sur une espace plus restreint, car le porteur et son voltigeur exécutent des figures de force et d’équilibre qui ne demandent pas de grands déplacements.

L’élaboration des figures d’équilibre et de force est souvent présentée de manière ralentie afin de proposer davantage au public la rigueur et l’endurance des acrobates.

#mainàmain

commentaires

Le trampoline-wall une nouvelle discipline de la piste pour des skieurs

Publié le 14 Juin 2017 par cirk75 dans Formation

Venus du Canada, le trampoline-wall est une activité sportive qui permet aux participants en se jetant d'un point pour rebondir sur un trampoline cinq mètres plus bas, d'enchaîner des séries de ricochets ou de virevoltes.

Si cette discipline en est encore à ses balbutiements médiatiques, elle est utilisée depuis les années 90 avec un certain succès par les cirques pour obtenir des numéros spectaculaires.

Dans cette vidéo on peut voir l'équipe du Cirque du Soleil prendre attache avec l'Association Américaine de Ski et de Planche à neige (U.S.S.A.) afin de voir comment des skieurs et des skieuses se comportent devant un tel matériel qu'est le trampoline-wall et qui leur permet d'acquérir de nouvelles figures.

Le Cirque du Soleil utilise bien souvent cette discipline par exemple dans sa production "La Nouba" spectacle qui existe depuis 1998 et que l'on peut voir exclusivement aux USA à Orlando.

#trampoline-wall

commentaires

Le cirque bonheur, un grand voyage dans l'imaginaire et la féerie, produit par le studio Folimage.

Publié le 13 Juin 2017 par cirk75 dans Cinéma

Film d’animation de 50 mn, réalisés entre 1985-1986 par Jacques-Rémy Girerd  en utilisant de la pâte à modeler, relatant des fictions qui gravitent autour de l’univers du cirque.

Les Sept courts-métrages de cette fiction, racontent  7 jolies histoires et ont pour titre :

Le Petit Cirque de toutes les couleurs (8 min) Un garçon est enfermé à la station de métro Bastille. Il erre dans les couloirs souterrains et tombe dans la loge d’un clown. Tous deux remontent à la surface et se retrouvent au milieu d’une piste de cirque.

Frankenstein Circus (9 min) Histoire d’une créature monstrueuse qui se transforme en clown.

L’Eléphant et la Baleine (8 min 30) Un éléphant sauve une baleine malheureuse d’être exhibée devant le public et l’emmène avec la caravane du cirque pour la remettre à la mer.

L’Enfant de la balle (8 min 30) Histoire d’une petite otarie peu douée pour les numéros de cirque. Elle trouve le bonheur en rencontrant un saxophoniste aveugle et monte un spectacle avec lui.

Timber le bûcheron (8 min 30) La forêt où travaille Timber le bûcheron est décimé pour en faire des allumettes. Sans travail, il part avec un cirque jouer de la scie musicale.

La Quête du vieux clown (9 min) Un vieux clown part à la recherche d’un cirque qui veuille bien de lui. Allégorie sur le thème de la vieillesse et la mort.

Deux Petits Noctambules (8 min) Pendant que leurs parents dorment, deux enfants s’enfuient par les toits. Ils entrent sous un chapiteau…

Ces contes poétiques ont remporté en 1988 le César du meilleur court métrage d'animation.

#lecirquebonheur

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>